Raxat, song of agony

Suite au chaos qui a détruit le monde tel qu'on le connaissait, les survivants s'estimaient heureux d'être en vie, mais ils ne savaient pas qu'ils allaient vite déchanter.
 

Partagez | 
 

 Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice
Angelic Doll

Angelic Doll
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Alice   Jeu 11 Aoû - 14:26

Alice



    • Nom : Inconnu
    • Prénom : Alice
    • Surnom : //
    • Age : 18 ans

    • Sexe: Féminin
    • Orientation sexuelle : Hétérosexuel
    • Métier ou Statut : servante de la princesse Aurore



    • Description physique :
      Je ne suis pas vraiment banal comme jeune fille avec mes longs cheveux bleu-vert m'arrivant jusqu'au fesse, mais bon peu importe, je me moques un peu de ce que peuvent penser les autres sur le sujet. Bon, je vais essayer au mieux de me décrire.

      Venons en à mon visage, j'ai des traits fins et délicats que je tiens de ma mère, mon visage est assez inexpressif, voir froid, ce qui peut avoir tendance à effrayer, voir énerver les autres, qu'est-ce que je peux y faire ? J'ai été faîte comme ça. Mes yeux sont de couleur bleu-vert, j'ai de longs cils, qui rende mon regard encore plus profond. J'ai un fin petit nez, et une fine bouche, avec des lèvres pulpeuses, assez rosé qui ressorte dû à mon teint pâle. Bref, cela me donne un joli minois et je ne passe généralement pas inaperçu surtout auprès de ces messieurs.

      Niveau taille, je suis ni trop grande, ni trop petite, juste dans la moyenne avec mes 1m68. Bon, ça va, je ne suis pas trop petite. Niveau corpulence, je suis svelte, avec un poids tout à fait correcte par rapport à ma taille. Niveau forme, on peut dire que la nature ma gâtée, j'ai de jolies formes au bon endroit, une poitrine généreuse, des fesses bien rebondit, de longues et fines jambes. Bref, tous se dont peut rêver une fille, être séduisante pour plaire à la gante masculine. Venons en à ma peau, elle est comment dire, très pâle voir presque blanche comme la neige, ce qui donne souvent l'impression aux autres que je suis fragile telle une poupée de porcelaine, ce qui est loin d'être le cas. Au touché, je suis tous le temps froide, ma peau n'en est pas moins sèche, non, elle est très délicate et douce.

      Niveau vestimentaire, cela peut aller de la robe à la jupe, au pantalon, au tee-shirt...
      Disons que j'ai des préférences comme tout le monde. Ça va du style gothique au lolita. J'aime bien également m'habiller en mode décontracter. Bref, peu importe ce que je porte, j'arrive toujours à rester élégante, et gracieuse. J'aime bien les bijoux, surtout ceux dans le style gothique j'en porte assez souvent. Pour le maquillage, je suis pas trop fan, je préfère de loin le naturel, bien qu'il m'arrive de me mettre de tant à autres du vernis à ongles



    • Description morale :
      Disons que je suis quelqu'un avec une personnalité assez complexe, difficile à cerner. Il n'y a sans doute que ma mère qui soit parvenu à me déchiffrer, j'ai pas encore compris comment elle faisait, mais on dirait qu'elle a déjà fait son dictionnaire relatant toutes mes expressions. Bon, passons et revenons en à mon caractère.

      Pour tous vous avouer, je suis quelqu'un de sociable du moins en apparence et oui, venant d'un milieu aisée, il faut bien se faire voir et bien choisir ses fréquentations. Ce n'est qu'un masque que je suis obligée de revêtir ni plus ni moins. Il en est de même pour les autres, tous n'est qu'hypocrisie dans mon monde, vos amis ne sont pas de véritables amis et n'hésiteront pas à vous poignarder dans le dos dès que l'occasion se présentera. Ce milieu m'a au moins permis de m'endurcir, m'a appris à me méfier, à me renseigner sur les autres, à contrecarré les coups tordus qui m'étais destinée. C'est pas ce que j'appelle une vie.

      Je suis en réalité quelqu'un d'assez solitaire, je n'aime pas trop la compagnie, et pour moi, la foule, piaillement, ça à tendance à me gonfler, surtout quand il s'agit de personnes qui parlent pour ne rien dire. C'est assez agaçant je dois dire, bon, ce n'est pas le cas de tout le monde mais malgré tous, beaucoup de personnes sont comme ça et on n'y peut strictement rien. Je suppose que c'est à cause du milieu ou je suis née, pour moi, l'être humain ne représente que cupidité, avidité, trahison... Bref, vous l'aurez compris, je ne crois plus en l'humain depuis longtemps.

      Je suis assez inexpressive surtout depuis un certains incident, mais ce n'est pas plus mal. De cette façon je parais assez antipathique pour les autres et ils ne cherchent pas à se lier d'amitié avec ma petite personne. Mais, cela attise leurs rancœurs pour certains, l'admiration pour d'autres. Pourquoi ? Sans doute à cause de mon visage qui semble toujours être froid, à cause de mon regard glacial, je ne le fais pas exprès, c'est juste que je ne vais pas leur sourire bêtement si ce n'est pas nécessaire. Avec le temps, j'ai finis par apprendre de nouvelles expressions pour pouvoir jouer des rôles, ce n'est qu'une fausse facette que je présente aux autres certes mais cela permet de s'intégrer, et voir d'être apprécié par les autres. Cela fit mouche, puisque je devins rapidement très populaire grâce à mon joli minois.

      Qu'elle est le type de personne que j’apprécie ? Des personnes qui ressemblerais à la princesse Aurore, une des rares personnes avec qui je me suis liée d'amitié. j'aime les personnes franches, gentilles et loyales, je déteste les idiots qui parlent pour ne rien dire, les personnes qui sont là juste pour se faire bien voir...

      Il faut savoir que malgré mon indifférence, il y a des petites choses qui peuvent me mettre hors de moi, et faire de vous mon ennemis. Par exemple, je ne supporte pas ceux qui se croient supérieurs aux autres ou encore ceux qui s'en prennent aux plus faibles. Dans ces cas là, j'ai tendance à me mêler de ce qui ne me regarde pas pour le meilleur comme pour le pire. Mon adversaire devra toutefois prendre garde, car je suis également très forte, ayant fait de l'aïkido et des arts martiaux, je suis loin d'être faible, comme quoi il ne faut pas se fier des apparences. J'ai l'habitude également de manier le Katana, j'en ai toujours un sur moi et je m'arrange pour le dissimuler au mieux.

      J'aime des tas de choses comme j'en déteste plein. Ce que j'adore c'est la musique et je suis attirée en particulier par un instrument le violon, j'en joue depuis que je suis toute petite et je suis devenue très douée dans ce domaine.



    • Histoire :
      Que voulez-vous que je vous dise ? Que je suis née en automne dans une grande villa près de la mer. Ce jour là, le vent soufflait et se joignait aux cris que poussait ma mère pendant l'accouchement. C'est ce jour là que je vis pour la première fois la lumière du jour. J'avais hérité des cheveux bleu-vert et du teint pâle de ma mère et des yeux bleu-vert de mon père. La vie est si simple quand on est encore qu'un nourrisson, mais il faut bien grandir un jour ou l'autre.

      On ne peut pas dire que j'ai été malheureuse, chouchouté par ma mère et mon père qui me chérissait plus que tout au monde. Je n'étais pas non plus en manque de quoi que ce soit, ce que je désirais je l'obtenais sans aucun mal, c'est être une gosse de riche, c'est ce que dise les personnes venant d'un milieu modeste, n'ayant jamais été dans le besoin je ne peux sans doute pas les comprendre.

      Mon calvaire a commencé quand à recevoir un éducation dans un établissement, je devais avoir 10 ans à ce moment là. Je pensais que ce serais un endroit amusant, où je pourrais me faire des tas d'amis, mais je me suis rapidement rendu compte que je me trompais. Mon collège était réputé et seule les enfants de personnes influentes y étaient admis et les enfants n'étaient là que pour "représentés" leurs familles. Quand on se rapprochait de vous, s'était toujours pas intérêt et dès que vous ne serviez plus à rien, on vous jetait comme si de rien n'était. C'était mon monde, un monde où tout le monde porte un masque de gentillesse pour mieux vous achever par la suite. Un monde qui tourne autour de l'argent et ou la trahison règne en maître. Ne vous laissez pas faire où vous finirez aux oubliettes. Pour survivre dans cet environnement, je n'ai eu d'autre choix que de faire de même et de me montrer plus maligne qu'eux. C'est à ce moment là, que je me mis à me créer différents personnages, telle une actrice afin de tromper les autres.

      Pour que mes parents soient fière de moi, je travaillais toujours d’arrache pieds mes cours afin d'être dans les premières de la classe. Et oui, à ce moment, j'étais une élève modèle qui faisait son travail consciencieusement, je n'étais pas la première, mais la deuxième de la classe. Les autres m'appelaient l'intello, mais ce qu'ils pouvaient dire et penser je m'en moquais royalement tout ce qui m'importais, étais de rapidement terminer mes études et d'échapper à ce calvaire. A ce moment là, j'étais loin de me douter qu'une véritable tragédie allait frapper ma famille, tragédie qui allait changer le cours de ma vie.

      L'année de mes 11 ans, ma mère mourut d'une maladie rare qui était à l'époque impossible à soigner. Ce fut le début de ma descente au enfer. Mon père n'a jamais réussi à accepter sa mort et j'en pâtissais car je ressemblais bien trop à celle qu'il avait aimé. Pour soulager sa douleur, il ne trouva comme solution que de m'éviter. Chose qui m'arrangeais, depuis la mort de ma mère, il m’effrayait au plus haut point. J'avais peur de ce qu'il pouvait me faire. Rien n'était plus comme avant, il était devenu un étranger pour moi, comme j'étais une étrangère pour lui et rien de plus.Un ans après cet incident, mon père retomba amoureux d'une femme et se remaria, ma situation était de plus en plus insoutenable. Ma belle-mère était une très belle femme aux longs cheveux noire et avait déjà eux un enfant avant de se marier avec mon père, il se prénommait Kyo. La différence était que ma belle-mère me détestait et il commençait à en être de même pour mon père qui nourrissait une certaine rancœur envers moi qui ressemblait à sa défunte épouse. Ce n'était pas le cas de Edouard qui m'aimait plus que tous. Cette amour que nourrissait mon demi-frère me semblait normal au départ, mais au fil du temps son amour semblait se transformer en obsession, je commençais à prendre peur. C'est à ce moment que j'ai fini par réaliser que cet amour ne ressemblait en rien à celui que pouvait éprouver un frère envers sa petite sœur.

      Peu de temps après cela, je ne pouvais plus aller en cour, ma famille venait de me mettre en cage. Ne plus aller dans cette établissement de fou me soulageais, mais devoir rester enfermé dans cette grande maison commençait à me rendre folle. Les seules personnes qui venaient me voir était les domestiques et mon grand frère. Quelques mois plus tard, j'ai pris la décision de fuguer de m’enfuir de cette maison de fou où il me restait plus de mauvais que de bon souvenirs.
      Je profitais que tout le monde soit endormis pour filer le plus loin possible de cet endroit, j'avais pris la carte bancaire ou était stocké l'argent que m'avais mis parents de côté pour mes 18 ans, un peu de liquides que j'avais économisé, un petit sac avec quelques vêtements et sans me retourner, je suis partis dans la nuit.

      Après cette fugue, je n'eus d'autres choix que de me battre pour survivre, j'étais devenue un voyou, une yankee plus précisément. Vous savez, les gangues de femmes qui ont des bandelettes cachant leurs poitrines, le ventre à l'aire, portant un long manteau et un pantalon. Ironique pour une jeune fille de bonne famille comme moi, me direz-vous ? Moi, je ne l'est jamais regrettée, je n’avais qu'un but précis dans la vie, devenir plus puissantes. Avant que je ne m'en soit rendu compte, cet amour que j'avais éprouvé pour les membres de ma famille s'était transformé en haine. Je voulais leur faire payer à n'importe quel prix. Pour cela, il fallait que je devienne forte. Mon statut de yankee me le permettais, j'étais toujours en train de me battre et déverser ma haine sur les autres pour ne serait-ce que me soulager rien qu'un tout petit peu. Et puis, un jour, j'ai rencontré un beau jeune homme aux regards si perçant et envoutant. Ce jour là, j'étais couverte du sang de celles que j'avais frappé, il était là, à m'observer. N'importe qui serait partit en courant mais pas lui, pourtant je m'approchait dangereusement de lui, j'étais sur le point de le frapper quand il me neutralisa avec facilité. Mais contrairement à ce que je pensait, il ne me regardait pas avec dédain, non, son regard à mon égard était emplis de douceur et de tendresse. Étrangement, il avais réussis avec me calmer. Malgré ce que j'étais devenus, après tous ce que j'avais fais, il y avait quelqu'un dans ce monde qui ne me haïssait pas pour ça et qui cherchait vraiment à me comprendre...
      A partir, de ce moment, il vain me voir tous les jours. J'appris par la suite qu'il s'appelait Evan Lawford et qu'il faisait partit de la noblesse, il était le fils d'un comte très influent. Peu à peu, je finis par m'ouvrir à lui, il devint alors mon plus grand confident et qui sait peu être plus. Et lui, il ne me renvoya pas chez moi, quand il appris que j'étais la fille d'un personnage important de la noblesse, par contre il ne voulait pas que je continue à vivre ainsi. Il me proposa alors de quitter ma bande et venir travailler au château en tant que servante, je devais avoir 16 ans.

      Quelques années plus tard, j'avais 18 ans, je faisais désormais partis des servantes du palais et j'étais plus particulièrement rattachée aux appartements du prince Alexandre. Le prince n'était pas quelqu'un de très sociable, il était distant avec tout le monde, jusqu'à ce jour, j'apportais le déjeuné à sa majesté le prince, je fus surprise de le voir dans la lune avec un air niais affiché sur son beau visage. Je fus choquée, je me demandais bien ce qui le rendait si heureux. ce n'est que quelques jours plus tard que je compris, je surpris le prince dans les jardins avec une charmante demoiselle aux longs cheveux roses, la première réaction d'Alice fut "Qu'est-ce qu'elle est belle... On dirait un ange."
      Je n'osa toutefois jamais l'approcher, je restais dans l'ombre à les observer, à la suivre lorsqu'elle était seul pour s'assurer que rien de fâcheux ne lui arriverais. Pourquoi je faisais cela ? je ne le savais pas moi-même, pour la première fois depuis ça rencontre avec Evan, je voulais protéger quelqu'un d'autre.

      Un jour comme un autre pour moi, je l'attendais toujours dans un coin à l’abri des regards en dehors du palais, elle arriva quelques instants plus tard, toujours aussi resplendissante et pleine de vie, comme à mon habitude je la suivis discrètement dans les couloirs. C'est alors qu'un homme gros, ba oui, il faut dire les choses comme elles sont attrapa la belle demoiselle aux cheveux roses. Pas le temps de réfléchir, je devais en informer le prince, Je me précipita vers le palais, heureusement, il n'était pas bien loin et je n'eus aucun mal à le prévenir que son amie était en danger, il fit immédiatement appel à la garde royale. Je les guidais vers l'endroit où se déroulait la scène et heureusement, ils neutralisèrent sous l'ordre de sa majesté l'agresseur qui était en plus un noble. Franchement, où va le monde ?! Il a eut de la chance que ne m'occupe pas de lui personnellement. Je suivis le prince qui tenais la jeune femme dans ces bras en direction du palais tout en m'assurant que j'étais suffisamment discrète, je ne voulais pas que ma présence les dérange avant tous. J'étais contente pour eux.

      Peu de temps après, ils annoncèrent leurs fiancialles, et à ma grande surprise le prince me demanda de devenir la servante personnelle de la princesse Aurore, j'étais si heureuses ce jour là. Il avait même ajouté que j'étais la seule qui pouvait le faire et en qui il avait confiance, sans doute à cause de l'incidente avec ce noble. Et c'est ainsi, que je me présenta à la princesse Aurore, elle était resplendissante ce jour là, encore plus que d'habitude. Sans doute ce sentiment que l'on nomme "l'amour" qui l'avait tant embellit. Elle me faisait penser à moi autrefois, c'était sans doute pour cela que je m'étais si rapidement attachée à elle. Elle ne me connaissait pas, elle avait juste eut l'occasion de me croiser aux palais. Moi par contre, j'avais l'impression de la connaître, après tous je passais mes journées à les surveiller et à la suivre lorsqu'elle rentrait chez elle.
      Sans aucune crainte, je m'avança vers elle, fit une révérence comme le veux le protocole et lui offrit un de mes plus beaux sourires.

      "Bonjour, princesse Aurore. Je suis ravie de faire votre connaissance, je me nomme Alice. A partir de ce jour, je serais votre servante personnel."

      Depuis ce jour, nous sommes devenue très proche, je ne sais pas si elle a apprit toute l'histoire mais bon, peu importe par contre je préfère actuellement passer sous silence mon passée qui n'a pas été des plus glorieux. En tout cas, une chose est sûre le premier qui essaye de faire du mal à la princesse n'aura qu'a bien se tenir.


    • Aime : La princesse Aurore, Evan Lawford, la couture, chanter, le violon, les fleurs et plus particulièrement les roses, bavarder avec les autres(ba oui, il faut savoir s'informer et la parole est le meilleur moyen pour ça)....

    • Deteste : Les personnes qui se croient supérieurs aux autres, les idiots qui ne parlent pour ne rien dire...

    • code de validation : Code ok !



    Vous

    • Votre nom: Himitsu !
    • Votre âge: 19 ans
    • Comment trouvez vous le forum?: Très jolie et le contexte me semble intéressante.
    • Des suggestions?: Inscrire le forum à des top sites afin de le faire connaître.
    • Autre chose à nous signaler?: La partie partenariat n'autorise pas aux invités de poster des demandes, c'est dommage.

○•○•○•○•○•○



Dernière édition par Alice le Dim 14 Aoû - 20:31, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watashi-no-negai.forum-canada.net/
Hime-sama

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Alice   Jeu 11 Aoû - 15:27

    Bienvenue sur le forum Himistu ! Je suis ravie de t'accueillir ici et de constater que tu as choisi Alice comme personnage. J'ai eu l'agréable surprise de voir que le personnage que tout réserve est au antipode de ce que j'avais pu imaginer. J'ai hâte de lire la suite.
    Je te remercie pour ta sugession et ta petite remarque au sujet des partenariats (c'est un oubli de ma part) je vais y remédier de suite. Si tu as quelques adresses de top site à me recommander, je ne dirais pas non.

    Tu peux faire une demande de rang et commencer à faire vivre toutes les parties qui ne concerne pas le rp. Bon courage pour la fin de ta fiche ! Et merci pour ton inscription.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-agony.forumgratuit.org
Alice
Angelic Doll

Angelic Doll
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Alice   Jeu 11 Aoû - 19:06

Donc voilà, je viens de terminer ma fiche. Pour la rencontre je n'est pas vraiment fait comme tu l'avais indiqué mais si cela ne te convient pas et bien je changerais.

○•○•○•○•○•○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watashi-no-negai.forum-canada.net/
Hime-sama

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Alice   Jeu 11 Aoû - 19:29

    Ce que tu as fait est très bien et je ne te demanderais pas de changer. Ton histoire était passionnante, j'aurais bien voulu en avoir encore un peu, mais c'est à nous de l'écrire à présent.

    C'est donc avec plaisir que je te valide. Au plaisir de rp avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-agony.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [C78] Alice's Emotion - RED
» Problème avec Alice !!!
» Alice in Underland
» [MULTI] Alice: Madness Returns
» Pour les fans de Burton, d'alice aux pays des merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raxat, song of agony :: Espace Personnage :: Espace personnage :: Presentation en cours de création-
Sauter vers: