Raxat, song of agony

Suite au chaos qui a détruit le monde tel qu'on le connaissait, les survivants s'estimaient heureux d'être en vie, mais ils ne savaient pas qu'ils allaient vite déchanter.
 

Partagez | 
 

 Rencontre mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hime-sama

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26

MessageSujet: Rencontre mouvementée    Mar 16 Aoû - 21:16

Aujourd'hui était un grand jour pour la ville. Il y avait un marché ! Rien de bien étonnant me dirait vous, mais aujourd'hui était vraiment spécial. Ce n'était pas les petits producteurs du coin qui se réunissaient dans la ville mais tous les commerçants du pays !
Aurore était tout excité depuis qu'elle avait obtenu l'autorisation de s'y rendre avec pour seule accompagnatrice sa fidèle suivante : Alice. Pas de garde, une liberté totale. Les deux jeunes femmes allaient pouvoir faire de leur après midi ce qu'elles voulaient ! La matinée avait été bien trop longue aux yeux de la princesse qui ne cessait de tourner en rond dans ses appartements, allant même jusqu'à empêcher le prince de travailler. Et enfin l'heure de sortie était arrivé. Elle partie en courant chercher Alice et une fois avoir kidnappé sa suivante, elle partie en direction du marché.
La jeune femme abordait un sourire radieux sur son visage, heureuse de pouvoir sortir et de découvrir les nouveautés du royaume. Vêtue d'une simple robe brune, elle passait inaperçue dans la foule. Enfin... Les commerçants la saluaient chaleureusement mais il n'y avait pas de révérence au programme. Le marché était un véritable festival de senteur et de couleur. Aurore aimait ce genre d'ambiance joviale. Les deux jeunes femmes arrivèrent près d'un étalage de fruit et Aurore acheta quelques pommes pour l'après midi. Bien rouge, elle promettait d'être savoureuse. Puis elle continua leur tournée, déambulant entre les passants, s'arrêtant à chaque étalage...
Elles s'arrêtèrent dans un endroit un peu plus calme pour manger leur première pomme. Croquant à pleine dent dans le fruit, Aurore lui trouva un petit gout acide fort agréable. Pas trop sucré, ni juteuse, elle était parfaitement à sa convenance.

Qu'en penses-tu ? Demanda Aurore, un grand sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-agony.forumgratuit.org
Alice
Angelic Doll

Angelic Doll
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Mar 16 Aoû - 22:54

Une journée de plus au palais, une journée qui aurait put être des plus banal, du moins c'est que je pensais. Comme tous les jours, je m'occupais de la princesse Aurore et de ces appartements, le paradis pour moi. Tous ce que je voulais, c'était rester auprès d'elle pour toujours, elle est ma vie, mon oxygène. Honnêtement, je pense que si je ne l'avais pas rencontrés ce jour là, ma vie serait encore des plus monotones au château. La vie est loin d'être monotone auprès de notre princesse, elle est loin d'être calme, elle représente la joie de vivre, ces yeux pétillants de bonheur au point que j'ai l'impression d'être avec une petite fille, mais c'est loin de me déplaire détrompez-vous, c'est sans doute ce que j'apprécie le plus chez elle. Quand je suis arrivée au palais, à part mon chère Evan que je croisais de tend à autres dans les grands couloirs de ce château, je me sentais très seul et malgré que je sois une véritable commère quand il s'agit de m'informer, je ne peux pas dire que je considère les autres comme étant des amis, ce sont plutôt des mines d'informations et rien de plus, mais qui c'est ce que l'avenir va encore me réserver, depuis l'arrivé d'Aurore, je crois que tout peut encore m'arriver.

Revenons en à nos moutons, ce matin, je crains le pire, la princesse était des plus excitée, bien pire que d'habitude, elle n'a pas arrêté de tourner en rond et d'embêter le prince, la scène ma légèrement amusé, je dois bien l'avouer. Quand même, je me demande ce qui se prépare. Bon, c'est pas tous mais c'est que j'ai du travail moi. Je commença par faire le lit, apporter le petit déjeuné et ensuite passer au nettoyage de la pièce de font en comble, au point ou je n'est même pas vue le temps passé. Jusqu'à ce que je sente une certaine princesse m'attraper par le bras, elle m'expliqua qu'elle allait au marché aujourd'hui, pas question de la laisser y aller seule et dans cette tenue. Je l'aida à se changer, elle portait une robe sobre brune avec ça aucun risque qu'elle attire l'attention, quoi que...vous êtes bien trop jolie princesse, même habillée ainsi il va falloir que j'éloigne les vautours qui vous tourneront autour.
Il temps de me changer aussi, je ne pouvais après tous pas y aller comme ça non plus, je mis une robe noire me couvrant jusqu'au genoux. A peine changé, que je sens une main m'entrainer dans les couloirs

Le paysage défile et avant même que je m'en sois rendue compte nous voilà au marché. Et voilà, sa y est et la voilà déjà partis en train de regarder toutes les étales avec des étoiles dans les yeux, ça se voyait qu'elle était heureuse, ce qui me faisait énormément plaisir, par contre je n'est pas arrêter de courir dans tous les sens afin de ne pas la perdre, mais quelle journée ! Jusqu'à ce qu'elle finisse par s'immobiliser, on acheta des pommes que l'on commença a déguster dans un coin un petit peu plus reculé afin d'être plus tranquille, ce n'était pas pour me déplaire, j'avais besoin de faire une pause. la princesse Aurore ne perdit pas de temps pour commencer la dégustation de son fruit.

"Qu'en penses-tu ?"

Elle me souriait, un sourire à vous faire fondre, quand elle me faisait ce genre de sourire je ne pouvais m'empêcher de légèrement rosir, va savoir pourquoi. j'étais peu être un petit peu timide en fin de compte. Bon, goutons ce fruit, je croqua dans la pomme bien juteuse, il fallait l'admettre, ce fruit était des plus revigorant, cela faisait du bien après cette folle aventure dans le marché. A mon tour, je lui rendis son sourire et lui dis.

"Je la trouve vraiment délicieuse."

J'entendis alors, un craquement non loin de nous, était-ce un animal, ou un passant, en tout cas, elles allaient bientôt le savoir. Pas d'inquiétude, je suis prête à me battre si il le faut, tempi si elle découvre que je suis une ex-délinquante, sa vie était qui c'est peu être entre mes mains.

○•○•○•○•○•○



Dernière édition par Alice le Lun 29 Aoû - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watashi-no-negai.forum-canada.net/
Eten Apple
Voyou
Voyou
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Mer 17 Aoû - 0:06

Cela faisait longtemps qu'Eten attendait ce moment. Le jour où tous les marchands se réunissaient. Le jour où tous les gens fortunés sortaient pour acheter de tout et de rien. En d'autre mot, un excellent jour. Ses seuls bagages en cette matinée serait un petit couteau et un sac qu'il pourrait accrocher sur son dos si jamais il devait s'enfuir.
A peine sortit de chez lui qu'Eten pensait déjà à ce qu'il volerait pour faire plaisir aux enfants. Des légumes frais, un peu de viande, du pain, des fruits et le plus important, des pommes. Sans oublier qu'au passage il fouillerait dans les poches de deux ou trois personnes pour gagner un peu d'argent pour la semaine. Regardant autour de lui, il respira un bon coup et commença alors à marcher. Son quartier était pauvre, peut-être même plus pauvre que la moyenne. Certains passaient leurs journées à mendier tandis que d'autres essayaient tant bien que mal de trouver un travail qui leur rapporteraient un peu d'argent. Voir ce genre de spectacle fit monter en Eten une bonne dose de colère mais en pensant à tout le heureux qu'il ferait en préparant d'excellent plat avec la nourriture volée l'apaisa un peu. S'il voulait voler beaucoup, il avait le devoir de se dépêcher pour pouvoir faire plusieurs allés-retours.
Le chemin de chez lui au marché prenait vingt bonnes minutes auxquelles s'ajoutaient au moins un bon quart d'heure pour parcourir le marché de long en large sans s'arrêter pour regarder les marchandises. Repérer d'abords ce qu'il devait voler puis ensuite refaire un tour pour prendre ce qu'il devait, tel était son plan.
Le marché état bondé. Il y avait beaucoup de personnes... Peut-être même trop... Cela lui faciliterait le travail car plus il y a de monde et plus il est facilement de voler. De tout les côtés les gens parlaient, les marchands hurlaient, les enfants couraient. Et bien sûr les gens riches se démarquaient du reste à se pavaner dans de beaux vêtements. Rien qu'à les regarder, Eten en était dégoûté. Mais ces gens étaient sa source de revenus première.
Jeune voleur qu'il était, Eten fit bouger ses doigts, comme pour les échauffer. Il se fraya un chemin à travers la foule jusqu'à un couple de bourgeois et, d'un geste agile, fit glisser sa main droite dans la poche de l'homme (Car c'est toujours les hommes qui portent l'argent, c'est bien connu). A la vitesse de l'éclair, il sortit sa main avec une bourse qui paraissait bien lourde. Puis, il s'éloigna de manière rapide de sa victime. Quand celui-ci s'en apercevrait, Eten serait déjà loin. Et maintenant que le problème d'argent était réglé, il allait s'attaquer à la nourriture.

La mâtiné passa vite et c'est avec un sac bien rempli qu'Eten rentra chez lui. Il ouvrit sa porte et alla jusqu'à la petite pièce qui lui servait de cuisine où il déposa tout ce qu'il venait de voler. Il y avait pratiquement tout ce qu'il avait voulu prendre. Laitues, Maïs, Oignons, Ails, Salades, Morceaux de Viandes, Pêches, Abricots, Poires, Fraises et même un poisson. Par contre, par manque de place, il n'avait pas pu prendre de pommes et Eten ne pouvait accepter cela... Il devrait donc y retourner cet après midi... Mais d'abord le repas puis un peu de repos...

Après une petite heure de repos, Eten reparti, ne prenant cette fois que son petit couteau qu'il cachait dans sa manche. Après vingts minutes de marche Eten arriva enfin au marché. Il y avait beaucoup moins de monde... Voler des pommes serait donc bien plus difficile. Il se déplaça rapidement à travers le marché pour enfin atterrir devant une des personnes qui vendait des pommes. Plus tôt dans la mâtine Eten avait remarqué ce marchand en particulier, car les pommes de celui-ci avait l'air excellente. D'un rouge sublime, Eten avait voulu en goûté de suite, mais avait eu d'autre chose à voler. Il se rattraperai cette fois.
Tranquillement et l'air de rien Eten se rapprocha de l'étalage. Malheureusement le vendeur le remarqua et ne le lâcha pas du regard. il fallait aussi avouer qu'au vu de son apparence, Eten avait l'air totalement suspect. Ne voulant pas prendre de risque, il s'éloigna et décida d'aller s’asseoir vingt mètres plus loin et d'attendre un peu.
Vinrent alors deux jeunes femmes... Eten les remarqua de suite... Elles avaient l'air différentes... Au vue de leurs vêtements elles ne semblaient pas être très riches, pourtant il y avait quelque chose... Quelque chose de gracieux. Et ces deux jeunes femmes achetèrent des pommes... Eten décida alors de les suivre, trop intrigué... De plus, il pourrait faire d'une pierre deux coups en leur volant les pommes au passage... Il n'y avait pas à dire, il était un génie.
Les deux jeunes femmes s'éloignèrent dans un coin plus tranquille où elles commencèrent à manger leurs pommes. Doucement, Eten s'avança... Il fit un pas en directions de ces jeunes femmes, puis un seconds, enfin un troisième... Il était à seulement deux mètres d'elles... Et lorsqu'elles s'y attendrait le moins, il prendrait les pommes et se mettrait à courir. Il fit alors un quatrième pas mais marcha par malheur sur un bout de verre qui craqua sous le poids du jeune homme. Eten eut pour premier réflexe de faire un bond en arrière. Il venait de faire une erreur de débutant en ne vérifiant pas où il posait les pieds. Mais c'était la faute des pommes. Si seulement celles-ci n'avaient pas l'air si bonne, cela ne serait jamais arrivé.
Il regarda alors les deux jeunes femmes, et alors qu'il commençait à parler, il se mit à bafouiller...

« Ha... Les pommes.. Je volais.. Je voulais les... Je voulais vous prévenir de... » il respira un bon coup, tentant de se calmer. « Et puis zut... Faites comme si je n'étais pas là et oubliez-moi. »

Suspect... Il n'y avait aucun autre mot pour le définir sur l'instant présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hime-sama

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Mer 17 Aoû - 9:09

Alors qu'elle dégustait sa pomme le sourire aux lèvres, elle entendit un craquement sinistre, annonciateur de mauvaises nouvelles. Si il arrivait quoi que soit à la jeune princesse ou à sa suivante, jamais plus elles ne pourraient sortir sans une garnison sur leurs talons. Aurore perdit son sourire et leva la tête en direction du bruit. Elle y vit sans vraiment d'étonnement un jeune homme complètement déboussoler en tout cas il bafouillait. Sa phrase n'avait aucun sens mais les quelques mots qu'il avait dit était parfaitement compréhensible. Ainsi il voulait voler les pommes... C'est vrai qu'elle était bonne, mais de la à les voler, surtout vu leur prix dérisoire... C'était incompréhensible. Une fois ressaisit, il demande à se faire oublier. Aurore n'aurait rien eu contre ça, mais c'était un voleur... Et en tant que princesse, elle ne pouvait pas laissait passé sa... Mais c'était immoral. Un peu perdu dans ses réflexions, elle ne vit pas ce qui se passait autour d'elle. Une fois le brouillard dissipé, elle regarda Alice avec un sourire rassurant, puis le jeune homme.

Puis-je savoir quel est votre nom ?
Demanda-t-elle d'une voix forte mais empli de douceur.

Elle voulait qu'il l'entende, mais elle ne voulait pas lui faire peur. Un voleur, vole lorsque c'est nécessaire. Si elle pouvait faire en sorte qu'il rende ce qu'il a voler en échange de quelque chose, elle ferait son possible pour que cela se produise. Mais elle n'irait pas appeler la garde. Non sa jamais, elle était bien trop heureuse d'être libre pour se remettre des chaines aux poignets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-agony.forumgratuit.org
Alice
Angelic Doll

Angelic Doll
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Mer 17 Aoû - 17:43

La personne qui venait de les surprendre n'était autre qu'un jeune homme de grande taille d'ailleurs par rapport à elles, des cheveux de couleur rouge grenat avec des mèches masquant son œil droit, des yeux rouge écarlate, voilà une couleur peu commune. Pour couronner le tout, un tatouage tribal sous son œil gauche, plus de doute a avoir, il s'agissait sans doute d'un voyou, ayant moi-même vécut de cette manière, il y a quelque année de cela, je ne pouvais pas ignorer ce qu'il était. Je pris donc l'initiative de le regarder plus attentivement, si il employait la violence, serais-je suffisamment forte pour le repousser, honnêtement je ne sais pas, bien qu'autrefois j'étais une yankee dont la réputation n'était plus à faire. Le jeune paraissait des plus costaud, il fallait ce méfier et son comportement était des plus suspect comme si il ne voulait pas être remarqué et ces paroles ne firent que confirmer mes pensées.

« Ha... Les pommes.. Je volais.. Je voulais les... Je voulais vous prévenir de... » i
« Et puis zut... Faites comme si je n'étais pas là et oubliez-moi. »


Il n'y avait plus de doute avoir, ce qu'il voulait, c'était voler nos pommes. Je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, moi-même, pour survivre, j'ai du mainte et mainte fois voler. Je lança un regard inquiet vers la princesse, non pas que j'avais peur, non, ce n'était pas ça, je redoutais plutôt sa réaction. Je sais parfaitement comment elle peut se comporter dans ces cas-là, elle et son sens de la justice, il fallait que je l'arrête avant que la conversation ne prenne trop d'envergure et que la couverture de la princesse soit dévoilée. Elle me fit un sourire qui se voulait rassurant, mais je n'étais pas des plus rassuré avec cette réaction, c'était même pire qu'avant, je devais faire quelque chose et l'éloigner au plus vite de ce jeune homme.

Puis-je savoir quel est votre nom ?

Et voilà, c'est partit pour un tour. Je devais trouver une solution et rapidement, cela devenait urgent. Bon, étant donné qu'il voulait des pomme autant la lui donner, de cette façon, il n'aurait plus de raison de rester. N'écoutant que mon cœur, je lança ma pomme en direction du garçon qui la rattrapa, après qu'il la garde ou qu'il veuille me la rendre, peu m'importais.

"Tiens ! Je te la donne. C'est bien ça que tu voulais non ?"

Bon, j'avais déjà mordus dedans, mais tout à l'heure il avait l'intention de nous les voler même si elle avait été entamé. Et puis même si il la mange, cela ne sera pas comme un baisé indirecte, enfin j'espère et mince, maintenant je commence à regretter mon geste à cause d'une broutille.

○•○•○•○•○•○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watashi-no-negai.forum-canada.net/
Eten Apple
Voyou
Voyou
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Ven 19 Aoû - 20:08

Alors que les deux jeunes femmes regardaient Eten, celui-ci ne savait que faire... Devait-il s'enfuir tout simplement ? Ou peut-être devait-il tenter de prendre les pommes puis s'enfuir... Ou encore il pouvait sortir le petit couteau qui était caché dans sa manche et les menacer, puis prendre les pommes.... Ou même entamer la conversation et tenter de les convaincre de lui donner les pommes sa faire d'histoire... Dans pratiquement tout les cas les pommes étaient prioritaires. S'enfuir en prenant les pommes était le choix qui lui convenait le plus, car il répugnait à menacer les gens et il n'était pas très doué pour convaincre les gens... Mais maintenant que ces deux jeunes femmes avaient vu son visage, l'option de s'enfuir avec les pommes était risqué car si elles appelaient les gardes juste après et qu'elle donnaient un description physique de lui, Eten était sûr d'aller croupir dans une petite cellule dans les jours qui suivraient.
Pour réussir à partir sans trop de problèmes, Eten devait alors parler. Il était obligé de prendre l'option numéro quatre... Il soupira. Il ne savait comment agir, il ne savait que dire, il ne savait que faire. Mais aujourd'hui, la chance était de son côté. La jeune femme en robe brune commença à parler. Elle questionna Eten sur son nom. Devait-il répondre ou simplement ignorer ? Faire la conversation était d'un difficile... Il était sur le point de répondre jusqu'à ce que la seconde femme lance sa pomme en direction d'Eten. D'un geste souple, il la rattrapa. Cette jeune femme lui donnait sa pomme... Avait-il l'air si miséreux que cela, au point qu'elle soit obligée de lui donner un pomme (où elle avait déjà croqué au passage) ? Contrairement à ce que cette jeune femme devait penser, son action ne fit qu'énerver Eten... Elles agissaient comme si elles étaient des nobles... Eten se tourna alors en direction de la jeune femme à la robe brune...

« Non, vous ne pouvez pas savoir mon nom. Qu'est-ce que cela vous apporterai de le connaitre ? Et inutile de me sortir un couplet sur la politesse, j'en ai rien à faire. Et puis, nommez-vous d'abord et après peut-être que j'aurai envie de vous répondre. » Il se tourna alors vers la seconde femme et lui renvoya alors sa pomme.« Ce n'est pas que j'en veux pas mais j'ai une dignité, alors pas la peine de faire votre bonne samaritaine en me donnant à manger. Je suis pauvre, certes, mais pas désespéré. »

Il les regarda alors avec mépris. Avoir ce genre d'attitude, de pouvoir tout régler en donnant ce que les gens veulent, une attitude de nobles... Puis Eten regarda alors de nouveau les pommes... Pourquoi fallait-il qu'en l'instant présent, son esprit fasse une fixation sur les pommes ?
Il se gratta le ventre avant d'ajouter...

« Par contre, si vous me laissez voler les pommes, alors je ne considérerai pas cela comme de la pitié ! »

Après tout, se laisser voler un objet, ce n'est pas comme le donner... Dans ce cas la dignité d'Eten resterait intacte et il pourrait partir avec les pommes la tête haute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin
Inventeur du château
Inventeur du château
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Sam 20 Aoû - 9:50

Cela fait a peine quelque heures que la princesse est partie, mais le prince est déjà mort d’inquiétude. Je ne le comprend pas... c'est vrai quoi la princesse Aurore n'est pas toute seule dehors elle est avec Alice et elles sont juste parties au marché et non faire le tour du pays...

Enfin bref. Il ma demandé d'aller voir si tout se passer bien (autrement dit surveiller Aurore). J'ai apporté deux objections fondamentales a sa demande: 1) Je ne suis pas super discret quand je sort du château. 2) Je n'aime pas sortir surtout quand le marché est installé en ville.

Il m'a aussitôt rétorqué
"De toute façon tu n'a pas le choix c'est un ordre"

Bon la je n'ai plus discuté je n'ai pas spécialement envie de m'embrouillé avec le prince aujourd'hui ou même a n'importe quel autre moment.
Donc voila comment je me suis retrouvé a me préparer pour sortir à l’extérieur. Mon armure bien ajustée quelques lames et mon arbalète (que j'ai fabriqué dans le plus grand secret dans mon atelier elle est plus grosse que la première que j'ai fabriqué mais elle se replie se qui me permet de la dissimulée sur moi).

Une fois sorti du château les réactions ne se furent point attendre entre les regards haineux des passants et les regards térrorisés je "m'amusait" a compter le nombre de gens qui ne faisait pas attention a moi je ne m'y attendait pas mais ils étaient une grande majorité.

Je fini par apercevoir Aurore et Alice qui se faufilaient un coup a droite un coup a gauche entre tout les étalages. Je ne pu m’empêcher de sourire sous mon masque voir Aurore traîner Alice a droite a gauche était même hilarant je dois dire. Pauvre Alice suivre un cheval au galop aurait été surement moins compliqué.
Je les perdis de vue un moment puis je les retrouvées au calmes plus loin avec un jeune homme plutôt... "étrange" je surpris un bout de leur conversation :

« Non, vous ne pouvez pas savoir mon nom. Qu'est-ce que cela vous apporterai de le connaitre ? Et inutile de me sortir un couplet sur la politesse, j'en ai rien à faire. Et puis, nommez-vous d'abord et après peut-être que j'aurai envie de vous répondre. Ce n'est pas que j'en veux pas mais j'ai une dignité, alors pas la peine de faire votre bonne samaritaine en me donnant à manger. Je suis pauvre, certes, mais pas désespéré. Par contre, si vous me laissez voler les pommes, alors je ne considérerai pas cela comme de la pitié ! »

Je ne sais pas se qu'il faisait la mais enfin bref je sorti de l'ombre et me rapprochant d'Aurore et Alice je dit d'une voix aussi froide que possible:
"Bonjour princesse. Bonjour Alice. Ce jeune homme vous importune t'il?

Si la réponse était oui je me ferais un plaisir de lui botter le train après tout il n'y a pas de petits plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hime-sama

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Ven 26 Aoû - 23:31

Voler les pommes ? Quel drôle d'idée ! Comment une personne censé pouvait-il vouloir voler. Le peuple ne criait pas famine alors de quelle folie était-il le prisonnier ? Que faire dans une situation pareil, Aurore ne le savait pas. Elle regretta quelques instants de ne pas avoir un garde avec elle, mais chassa vite cette idée de son esprit. Si un garde était la, il y aurait une catastrophe... Alors qu'elle allait répondre à la question du voleur, Edwin fit son apparition. Que venait-il faire ici ? Aurore était des plus stupéfaite. Lui qui ne mettait jamais le pied dehors, le voici planter devant eux durant un jour de marché. Lui aussi était devenu fou... La jeune princesse se leva doucement, épousseta sa robe brune et confia le paquet de pomme à Alice. Elle s'approcha doucement du nouvel arrivant tout en gardant ces distances avec l'étrange personnage qu'était le voleur et souffla à l'adresse de l'inventeur :

Que faites vous ici ?

Puis s'éloignant après avoir eu sa réponse elle dit un peu plus fort pour que tous entende.

Je suis, comme ce monsieur la dit, la princesse Aurore, et voici ma suivante Alice. Edwin rassurez vous cette personne n'est pas mauvaise.

Aurore pensait vraiment ce qu'elle disait. Il avait beau être un voleur, son regard n'était pas mauvais, il n'était pas tendre, mais il était visible qu'il ne leur ferait pas de mal. Puis doucement elle retourna se placer auprès de son amie de façon à la protéger et à la rassurer. Cette dernière ne devait pas connaitre Edwin, et comme son apparence n'avait rien de singulière il était normal que la jeune femme soit déstabilisé en le voyant. Mais l'a n'était pas le problème... L'inconnu voulait voler les pommes, mais ni Alice, ni Edwin, ni même la princesse ne le laisserait faire. Alors qu'elle solution pouvait être trouvé pour sortir de cette impasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-agony.forumgratuit.org
Alice
Angelic Doll

Angelic Doll
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Lun 29 Aoû - 15:22

Décidément cette journée était loin d'être comme les autres et lui avoir lancé sa pomme n'avait absolument rien amélioré, les choses étaient en train même de s’empirer. Le jeune homme lui avait renvoyer sa pomme que je rattrapas facilement, il nous regardait avec mépris, c'était pas du tout l'effet escompté espéré, que faire ? Et maintenant, il se permettait de nous demander de nous laisser se faire voler et puis quoi encore ! Non mais ! Il m'a bien regardé celui-là ! J'ai ma fierté aussi, il n'avait qu'a essayé, je l’accueillerai comme il le mérité et tant pis si je suis démasquée. Alors que j'étais déjà en position pour répliquer à celui qui pourrait devenir notre agresseur, un nouveau visiteur fit son apparition, il avait parlé de façon très froide :

"Bonjour princesse. Bonjour Alice. Ce jeune homme vous importune t'il?

Je n'eus pas besoin de le regarder pour savoir de qui il s'agissait, cela ne pouvait qu'être qu'Edwin. Cette journée était vraiment des plus étranges, il faudrait allé vérifier que les poules n'aient pas des dents. Ba oui, Edwin qui sort du Palais, pour aller au marché qui plus ai, sa tenait carrément du miracle. Revenons en à nos moutons, voilà qu'Edwin débarque et qu'il ne s'empêcher d’appeler Aurore "princesse", ce qu'il ne fallait absolument pas dire ici, mais qu'es-ce qu'il lui est passé par la tête ! On cours tout droit à la catastrophe ! Trouver quelque chose ! Vite ! Vite !

Pendant ce lapes de temps, je n'avais même pas encore réalisée qu'Aurore s'était levée avant qu'elle ne me dépose les pommes dans les bras avant de déclarer à l'attention de tous ceux qui était présent :

"Je suis, comme ce monsieur la dit, la princesse Aurore, et voici ma suivante Alice. Edwin rassurez vous cette personne n'est pas mauvaise."

Au temps le dire tous de suite, la situation était vraiment désespérée, et la princesse un peu trop optimiste vis à vis de l'inconnu. Maintenant que tout était dit, il n'y avait plus qu'à observer la suite et intervenir si cela paraissait nécessaire. Alors, comme toute les personnes ici présente, elle fixa le jeune homme, prête à bondir au moindre signe d'hostilité à l'égard de la princesse...

○•○•○•○•○•○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watashi-no-negai.forum-canada.net/
Eten Apple
Voyou
Voyou
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Dim 11 Sep - 21:49

Alors qu'il était concentré sur les deux femmes qui étaient devant lui, Eten ne remarqua pas l'inconnu qui était derrière. Pourtant son ouïe était excellente et il avait une sorte de sixième sens quand quelqu'un s'approchait de lui ou le suivait, mais ces deux femmes l'avaient beaucoup trop énervé pour qu'il soir sur ses gardes ou qu'il prête attention à autre chose. Ce ne fut que lorsque l'inconnu parla qu'Eten se rendit compte de sa présence.
D'une vitesse surhumaine, Eten se retourna et regarda cet homme. Des personnes bizarres, Eten en avait vu beaucoup dans sa courte vie, mais des comme lui, jamais. Plus grand d'une demi tête que lui, l'homme portait un masque. Et, dans son allure, il y avait un quelque chose d'inquiétant, qui faisait froid dans le dos. Mais pire que cela, ce fut la manière dont il parla... Et ce qu'il dit...
D'une voix... froide, l'inconnu demanda aux deux jeunes femmes si Eten les importunait... En entendant cela, Eten aurait normalement dû nier de suite et partir, mais la manière dont cette homme avait nommé une de ces femmes glaça son sang... Princesse... Pourquoi la princesse serait-elle là, dans la rue, à manger des pommes ? Pourquoi une des personnes qu'Eten détestait le plus au monde serait hors du château ? Cela devait être une erreur. Cette homme devait avoir une relation particulière avec elle, tel un père qui appellerait sa fille "ma princesse"... C'était la seule explication logique... Explication logique qui fut de suite brisé par ladite personne... Elle se nomma elle-même comme étant la princesse Aurore, accompagné de sa suivante Alice. Et Eten eut même droit au nom de l'inconnu... Mais là n'était pas le plus important. Le plus important était que la princesse Aurore était devant lui, et que sur lui un petit couteau était caché...
Dans l'esprit d'Eten des dizaines et des dizaines de scenarii se formaient... L'un dans lequel il fonçait de suite sur la princesse en lui plantant son couteau. Un autre dans lequel ou il essayait de sympathiser avec de manière à, plus tard, rencontrer la famille royale et se vengeait, un autre dans lequel il s'enfuyait tout simplement (en volant les pommes au passage)... Des scenarii tous plus stupides les uns que les autres... Car il fallait l'avouer, actuellement Eten était dans un situation peu enviable.
Même s'il s'enfuyait, la princesse et deux autres personnes du château connaissaient son visage et que, si cette détestable noble décidait de le faire rechercher, il ne faudrait pas plus que quelques heures pour qu'Eten se retrouve en prison...
Rencontrer un membre de la famille royale sans être préparé était chose horrible... Cela avait été un choc pour lui... Eten ne pouvait rien faire... Psychologiquement, il était à sa limite.
C'est alors qu'il se mit à rire. Tel un fou, il rit. Un long rire à donner des cauchemars aux enfants... Petit à petit, il reprit son calme avant de prendre la parole...

« Eten Apple... C'est mon nom. Vous n'avez pas besoin d'en savoir plus. Voir la princesse, son toutou et un homme bizarre dans la même journée, c'est trop pour moi. Car après tout, je vous hais. » Il fit un doux sourire avant d'ajouter... « Franchement, il faut être stupide pour se balader dans la rue sans escorte quand on est la princesse. il faut l'être encore plus pour révéler son identité au premier inconnu que l'on croise. »

D'un pas assuré, Eten s'approcha alors de la princesse... Il approcha son visage de son oreille "royale" puis murmura d'une voix calme, presque amicale...

« Je suis la pomme empoisonné qui un jour t'ôtera la vie. Toi et toute ta famille, je vous hais, du plus profond de mon âme. Te voilà prévenu Aurore... Arf, désolé, princesse Aurore. »

Et il rit de nouveau, comme s'il venait de faire une plaisanterie. il s'écarta calmement et regarda les deux autres.

« Au fait, toi le grand, tu sais que tu fais vraiment peur ! Sans rire, fais quelque chose. Et toi le toutou, je te déteste peut être même plus que la princesse. Suivre la famille royale, être tout le temps avec eux... Franchement, ça me dégoute... »

[Post fait à la va-vite et certainement bourré de fautes... Je suis désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin
Inventeur du château
Inventeur du château
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Dim 11 Sep - 23:04

Edwin fut très satisfait de son entrée. Tout le monde le regardait d'un air médusé surtout Aurore qui vint a sa rencontre et lui demanda:

"Que faites vous ici ?"

Edwin lui rétorqua aussitôt:

"Je ne suis pas ici de mon plein grès; voyez-vous votre prince charmant ma envoyé... comment dire?.... Vous surveiller, par peur que des voyous vous fassent du mal. Je commence a croire qu'il n'avait pas tord..."

Ceci dit la princesse s'éloigna et déclara:

"Je suis, comme ce monsieur la dit, la princesse Aurore, et voici ma suivante Alice. Edwin rassurez vous cette personne n'est pas mauvaise."

Pas mauvaise, pas mauvaise mon œil oui... au cas ou Edwin fit sauter le cran de sécurité de son arbalète (après tout on ne sait jamais).
Il était près a tout mouvement suspect de l'individu qui était entré dans une sorte de "transe" puis d'un coup, il se mit a rire.
Un rire machiavélique... Puis il se lança dans un monologue il s'appelait Eten Apple mais sa Edwin s'en foutait royalement.

Il nota juste homme bizarre, Je vous hais premier tilt dans la tete d'Edwin. Il débloqua entièrement le mécanisme de l'arbalète qui se déploya en longueur sous sa cape...

La Eten s'approcha de la princesse un peu trop près. Puis lui fit des menaces de mort. Deuxième tilt dans la tête d'Edwin qui laissa l'arbalète se déployer dans toute sa largeur...

La cible s'éloigna de la princesse puis Edwin nota la phrase qui le fit tilter une dernière fois, une fois de trop:

" Au fait, toi le grand, tu sais que tu fais vraiment peur ! Sans rire, fais quelque chose."

Edwin sorti son arbalète (une magnifique œuvre d'art faite dans le meilleur bois sculpté avec soin. Toutes les pièces métallique étaient finement gravée. Des heures de travail) Un carreau était en place...

Eten en joue, Edwin dit calmement et d'une voix plus glaciale que n’importe quel iceberg ou même cimetière:

" EH Machin. Si tu t'approche je te transperce. Si tu tente de t'enfuir je te transperce. Si tu bouge je te transperce. En fait... je crois même que tu est déjà mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hime-sama

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Dim 18 Sep - 10:18

En entendant la phrase qu'on venait de lui murmurer à l'oreille, Aurore se figea. Elle ne montra pas sa peur face à cet inconnu qui en voulait à sa vie et à celle de sa famille, elle était totalement inexpressive, chose que personne n'avait vu sur son doux visage. Elle ne pensait pas, elle ne disait rien, elle était dans le néant, incapable de réfléchir avec logique. Dans son esprit se succédait différente image : sa rencontre avec le prince, sa demande de fiançailles, Joshua et ses parents... Non ! Il ne devait pas leur faire du mal ! Il ne fallait pas !

Tel un robot Aurore s'approcha d'Eten et lui colla une gifle monumentale, il ne devait pas leur faire de mal pas à eux. Eux qui étaient tout pour la jeune princesse, eux sans qui elle aurait fini au fond d'un caniveaux, morte de faim ou de froid. Elle aurait peut être rencontrer Eten dans d'autre circonstance et il serait peut être devenu ami, ou plus encore... Des larmes se mirent à couler sur les joues pâles de la princesse, tandis que son regard reprenait vie. Elle n'était pas vraiment consciente de ce qu'elle avait fait mais en voyant l'air ahuri du voyou elle pensa qu'elle avait eu un comportement déplacé. Elle couru rejoindre Alice et plongea dans ses bras à la recherche de réconfort, d'explication et de protection. Elle savait qu'après cette interaction, elle ne pourrait plus sortir sans escorte. Elle ne voudrait plus sortir sans escorte. Tremblante les yeux détrempées, elle ne bougeait pas des bras d'Alice, eyant trop peur de croiser le regard de celui qui voulait s'en prendre à ce qu'elle aimait.

Il faut prévenir Joshua du danger.
Glissa-t-elle à l'oreille d'Alice.

Elle qui savait tout, savait parfaitement qui était Joshua et qu'elle place importante il occupait dans le cœur de la princesse. Alice et Aurore savaient qu'il était le plus vulnérable de tous à cause de son envie de rendre le sourire à tous ceux qui sont tristes. S'il croisait un jour la route d'Eten, il ne se rendrait pas compter du danger et lui offrirait peut être même une fleur...

Aurore ne s'inquiétait pas vraiment pour sa vie mais plus pour celle des autres, elle se fichait de mourir, enfin c'est ce qu'elle avait toujours dit. Mais aujourd'hui elle se rendait compte à quel point elle tenait à vivre, il y avait tant de chose qu'elle n'avait pas fait et qu'elle voulait faire. Personne ne devait juger ainsi de vie ou de mort sur autrui, et les classes sociales bien que parfaitement encré dans la civilisation actuelle devait être adoucie. Il fallait aider son prochain pour que tous puissent vivre dans un monde de paix. Et même si ce monde idyllique ne pouvait pas exister il fallait que tous face des efforts. Elle en toucherait deux mots au roi dès son retour au palais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-agony.forumgratuit.org
Alice
Angelic Doll

Angelic Doll
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Ven 7 Oct - 11:45

A sa grande surprise, il finit par dévoiler son identité tout en riant, celle de Eten Apple, mais ce ne fut pas le plus surprenant. Il n'hésita pas a également ajouté qu'il était un ennemie de la famille royale en avouant sa haine envers ceux-ci, d'autant qu'il s'approcha d'un pas assuré de la princesse et beaucoup trop près à mon goût et je n'avais pas beaucoup apprécié ça façon de m’appeler. Il lui murmura à l'oreille des paroles presque inaudibles, mais étant à coté, je n’eus aucune peine à l'entendre, s'en était trop ! Au moment ou j'allais intervenir, j'entendis un clac et constata que, la princesse Aurore avait été plus rapide et n'avait pas hésité à gifler le jeune Eten qui en voulait à sa vie avant de ce jeter dans mes bras, de la surprise pouvait se lire sur mon visage ce qui était inhabituel, rien ne pouvait me surprendre de la part des autres, mais je me trompais, une fois de plus Aurore m'avait démontré que j'avais tort sans le savoir.

Pour la rassurer, je la serra fort dans mes bras pour la réconforter du mieux que je pouvais, mais la voir ainsi me déchirait le cœur. Et malgré tout, elle avait eux le courage de dire à mon oreille : Il faut prévenir Joshua du danger.
Malgré ce qu'elle venait de traverser, elle faisait passer les autres avant elles, elle était toujours égale à elle-même et il n'était pas question que ce garçon continu à la rendre malheureuse, je ne pouvais que comprendre ce que ressentait Aurore ayant été haïs par ma famille, mais je ne voulais en aucun cas, que cela finisse comme pour moi. Si je ne les avais pas rencontré, je me serais sans doute perdu, il y a bien longtemps et aurais fini comme Eten, j'aurais sans doute fini par commettre l'irréparable...

Les choses ne faisaient que s'envenimer et les révélations sur l'identité d'Aurore avec la gifle en bonus n'avait qu'attisé la rancœur de leur interlocuteur pour se transformer en haine. Une lueur assassine brillait dans les yeux de cette homme qui se prénommait Eten Apple, une haine qui ne devait sans doute pas dater d'hier et qui pouvait s’avérer être un véritable poison aussi bien pour celui qui la ressentait que pour l'entourage. La haine, un sentiment responsable des querelles se terminant souvent en guerre, un cercle vicieux ne faisant que de se répéter et engendrer des tragédies plus horribles et tristes les unes que les autres. Et ce jeune homme risquait de devenir un des bourreaux de la famille royale et responsable du malheur de beaucoup de gens...
Pourquoi tant de haine ? Que lui était-il arrivé pour en venir à haire ainsi ? Et surtout, la question la plus urgente dans les médias était : que devait-elle faire ? Le faire prisonnier ? Ou alors...l'éliminer tout de suite avant que le drame est lieu ?

Mais la nouvelle remarque du jeune homme à mon encontre commençait à sincèrement m'agacer, de quel droit se permettait-il de juger les gens ainsi. Cette fois-ci, j'avais hausser le ton, sa commencé à bien faire !

"Et vous ! ? De quel droit vous vous permettez de juger les gens sans les connaître ?! Chacun à ses propres raisons et moi, j'ai les miennes. Vous êtez en train de me dire que vous haïssez également les servantes qui travaillent au château pour vivre parce qu'elles sont en contact avec la famille royale !? Vraiment ridicule !"

C'était enfin sortit et cela faisait du bien, je me sentais soulager et ce type commençait vraiment à me faire pitier, il me faisait penser à quelqu'un qui rabattait ça haine sur les autres car il fallait bien désigner des coupables et l'idéale, les dirigeant du pays, évidemment ! Mais il semblerais qu'Edwin soit moins patient et moins indulgent que moi...

○•○•○•○•○•○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watashi-no-negai.forum-canada.net/
Eten Apple
Voyou
Voyou
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    Mer 21 Déc - 23:58

Les paroles d'Eten avaient eu un effet très efficace... Peut-être même trop... D'un côté, il y avait cet homme, armé d'une arbalète, qui le visait et qui était prêt à lui tirer dessus. C'était presque comme si cet homme se retenait de presser la gâchette... Mais ce n'était pas cela qui empêcherait Eten d'accomplir sa vengeance. Même avec des flèches dans le dos et un poignard dans le ventre, il tuerait toute la famille royale. Sa détermination était sans égale.
Et alors qu'il s'apprêtait à agir, dans le but d'éviter les tirs, il se produisit un événement des plus inattendu. Jamais Eten n'aurait cru cela possible. La princesse Aurore, la princesse tant détestée arriva et le gifla avec une telle force que cela en était choquant. Sur le coup, Eten se figea et telle une statue, ne montra plus aucune émotion. Il n'entendait plus rien mis à part un sifflement strident dans ses oreilles. Il regardait en face de lui sans pour autant voir ce qui se passait. Tout ce qu'il ressentait était la désagréable sensation que cette détestée princesse venait de laisser sur sa peau.
Ses sens revinrent petit à petit à lui. Il put voir la princesse en larmes, l'homme le visant, et pu entendre le chien des nobles lui faire un sermon... Alice, car tel était le nom que lui avait donné l'homme masqué, venait de critiquer sa façon de haïr tout ce qui avait un rapport avec ce qui vivait au château. Elle trouvait cela ridicule... Elle aussi critiquait alors qu'elle ne savait rien d'Eten. Elle aussi se permettait de juger sa façon de penser... Après tout, c'était de la faute des nobles, surtout de la famille royale s'IL était mort... Et cela, jamais il ne leur pardonnerait...
Soudain, d'un geste vif, Eten sortit le petit couteau qu'il transportait depuis toute la journée et, avec une rapidité que seul des personnes ayant vécu dans la rue possèdent, il s'entailla sa propre joue, celle que la princesse avait giflé... L'entaille était longue. Elle couvrait toute la moitié du visage, du nez jusqu'à l'oreille. Mais elle n'était pas très profonde et ne laisserait aucune cicatrice. Par contre, la douleur du à cette mutilation avait donné à Eten une envie de crier, mais il n'en fit rien. Il resta de marbre, regardant la princesse, Alice, et l'homme d'un regard qui aurait pu tuer si cela était possible... Le sang ne tarda pas à couler en quantité, couvrant toute sa joue gauche*.
Eten jeta alors le couteau au sol. Dommage, il l'aimait bien, mais il avait été souillé... Il avait été souillé en touchant la joue qui avait été touchée par la main souillée de la princesse.

« Je. Vous. Hais. Tous. » Il prit grand soin à prononcer chaque mots. « Par votre faute, il est mort. Vous qui auriez pu le sauver, vous n'avez rien fait. Par votre faute, tout ce que j'ai pu faire, c'est le regarder mourir. » Sa voix tremblait. « Le sang doit être lavé par le sang. Seul le sang peut nettoyer la souillure. » Il pointa du doigt la princesse, puis Edwin, et termina par Alice. « Vous êtes tous souillés. Je vous hais tous. »

Un larme ne put s'empêcher de couler. De son œil droit, elle glissa lentement, le long de sa joue, traversant son tatouage avant d'atteindre le menton et de tomber sur le sol. Eten avait beau être fier, il n'en restait pas moins un enfant. Un enfant qui était plus mature que les autre pour son age.
D'un revers de la main, il essuya son œil. Il n'avait pas le droit de se montrer faible. Il devait ce reprendre, non pas pour lui, mais pour son père. Après tout, que dirait celui-ci s'il le voyait ?
Eten retrouva alors son calme, poussa un long soupir, et sourit tel un enfant. Vu que l'homme masqué le visait toujours, Eten se devait de détendre l'atmosphère s'il voulait partir de cet endroit sans avoir un carreau planté entre les omoplates ou en couteau dans le ventre.

« Et bien, maintenant que nous avons fait connaissance, je propose que nous rentrions tous gentiment chez nous. » Il pointa le couteau sur le sol. « Vous pouvez prendre ce petit couteau en cadeau. Ça vous fera un souvenir de moi. Nous sommes partis pour devenir de bon amis, alors n'ayez pas honte et acceptez-le. »

Son sourire était tout ce qu'il y avait de plus faux et sa voix ne faisait qu'exprimer une joie feinte. Il pointa alors du doigt l'homme armé et regarda Alice et Aurore.

« Et si vous pouviez lui dire d'arrêter de me viser, ça me rassurerait un peu. Il faut dire que j'ai un peu peur de me retrouver avec quelque chose planté dans le corps et de mourir bêtement alors que j'ai tant de choses à accomplir... »

Une chose était sûre, aujourd'hui, Eten venait de laisser un forte impression dans l'esprit de ces trois personnes. Celle d'un jeune homme mentalement instable qui pouvait parfaitement être dangereux...


[Je m'excuse de nouveau du temps que j'ai mis à répondre.]

*Pour Aurore, j'ai mis que tu lui avais giflé la joue gauche car je ne savais pas laquelle exactement. Si cela te dérange, je peux changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre mouvementée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un retour mouvementé...
» Blues-Orleans Pandas 7x mouvementé
» Approches dangereuses
» Soirée mouvementé a Willowfield...
» 1923 : Un Paris - Londres Mouvementé sous Flight Simulator par Michel Lagneau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raxat, song of agony :: Raxat :: La place du marché-
Sauter vers: